NOUVELLES

Blanchiment d'argent: Washington saisit 150 millions de dollars liés au Hezbollah

20/08/2012 03:33 EDT | Actualisé 20/10/2012 05:12 EDT

Les autorités américaines ont annoncé lundi la saisie de 150 millions de dollars dans une procédure contre des établissements libanais accusés de blanchiment d'argent au profit du Hezbollah, en liaison avec un trafic de drogue.

"Comme nous l'avons dit l'an dernier, la Banque libano-canadienne (Lebanese Canadian Bank,) a joué un rôle majeur pour faciliter le blanchiment d'argent pour des organisations contrôlées par le Hezbollah à travers le monde", a précisé l'administratrice de la Drug Enforcement administration (DEA) Michele Leonhardt en annonçant cette saisie dans un communiqué.

Les autorités américaines avaient annoncé en décembre avoir porté plainte au civil contre des établissements financiers libanais accusés d'avoir aidé au blanchiment de 483 millions de dollars pour le Hezbollah, via les Etats-Unis et l'Afrique, en lien avec un trafic de drogue.

Cette plainte vise notamment la Banque libano-canadienne et deux établissements financiers basés au Liban, la compagnie de change Hassan Ayash et Ellissa Holding.

Le Hezbollah libanais avait réfuté ces accusations, affirmant qu'elles ne visaient qu'à "salir" son image.

bd/are

PLUS:afp