NOUVELLES

Un dignitaire sunnite blessé dans un attentat à la voiture piégée en Irak

19/08/2012 09:06 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

Un dignitaire sunnite irakien, farouche opposant à la présence militaire américaine dans le pays devenu un chantre de la réconciliation nationale, a été blessé dans un attentat à Bagdad dimanche, au premier jour de l'Aïd al-Fitr, qui marque la fin du ramadan.

Mehdi al-Sumaidaie venait de quitter en voiture une mosquée de l'ouest de la capitale après la prière de l'Aïd lorsque son convoi a été attaqué à la voiture piégée, a expliqué un responsable du ministère de l'Intérieur sous couvert d'anonymat, précisant que M. Sumaidaie et quatre de ses gardes du corps avaient été blessés.

Un cousin de Mehdi al-Sumaidaie a confirmé que ce dernier avait été blessé.

"Une voiture dans laquelle se trouvaient des hommes armés s'est mise en travers du chemin du convoi de M. Sumaidaie. Un autre véhicule s'est alors délibérément encastré dans sa voiture et a explosé", a raconté Ibrahim al-Sumaidaie à l'AFP.

Mehdi al-Sumaidaie a par le passé dirigé un groupe salafiste qui encourageait les attaques contre les soldats américains en Irak. Il s'est ensuite enfui en Syrie, d'où il est revenu en 2011. Depuis, il appelle à la réconciliation nationale.

L'Irak a connu cette année un ramadan particulièrement sanglant. Les violences ont coûté la vie à au moins 411 personnes, selon un décompte effectué par l'AFP.

ak-gde/fc

PLUS:afp