NOUVELLES

Syrie: principales dates de la mission de l'ONU

19/08/2012 12:16 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

La mission des observateurs de l'ONU, déployés en avril en Syrie pour surveiller un cessez-le-feu qui ne s'est jamais concrétisé, se termine dimanche à minuit. En voici les principales dates:

--2012--

- 14 avr: Le Conseil de sécurité de l'ONU approuve pour la première fois une résolution (2042) sur la crise en Syrie, autorisant le déploiement d'une équipe de 30 observateurs non armés pour surveiller le cessez-le-feu, entré en vigueur deux jours auparavant, mais aussitôt violé.

Cette mission est un des aspects du plan en six points de l'émissaire international Kofi Annan, qui prévoit aussi le retour de l'armée dans les casernes, la libération des détenus politiques, le respect du droit à manifester, l'ouverture d'un dialogue pouvoir/opposition et la libre circulation pour les humanitaires et la presse.

- 21 avr: Une deuxième résolution (2043) élargit la mission à 300 observateurs. Le 27, le général norvégien Robert Mood est nommé à la tête de la Mission de supervision de l'ONU en Syrie (Misnus).

- 7 juin: Des armes lourdes, des balles perforantes et des drones ont été utilisés contre les observateurs de l'ONU déployés en Syrie, a déclaré le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon devant le Conseil de sécurité, selon des diplomates. Les diplomates qui ont assisté à la réunion à huis clos ont indiqué que, selon Ban Ki-moon, cette tactique visait à forcer les observateurs à se retirer de régions où les forces syriennes ont été accusées de mener des attaques.

- 16 juin: Les observateurs de l'ONU suspendent leurs opérations en raison de la recrudescence des violences, mais restent sur place. Les observateurs "arrêteront de patrouiller jusqu'à nouvel ordre" (général Mood).

Les observateurs ont plusieurs fois rapporté avoir été empêchés de se rendre sur un site qu'ils souhaitaient voir, et avoir même été pris pour cible.

- 4 juil: Le général Mood critique sur un ton inhabituel la communauté internationale qui ne fait selon lui que palabrer dans de "beaux hôtels" sans remédier à l'enlisement du conflit.

- 20 juil: Le Conseil de sécurité prolonge pour une "ultime période de 30 jours" la mission des observateurs, au lendemain du 3e veto sino-russe à une résolution du Conseil menaçant le régime de sanctions.

- 25 juil: Le général sénégalais Babacar Gaye remplace le général Mood comme chef des observateurs, dont la moitié a déjà quitté le pays.

- 16 août: Le Conseil de sécurité annonce la fin de la mission de ses observateurs. Le 17, l'ex-ministre algérien Lakhdar Brahimi est nommé médiateur international pour succéder à Kofi Annan.

- 18 août: Le général Gaye accuse à la fois l'armée et les combattants rebelles de ne pas assurer la protection des civils. "Dès la mi-juin, il était évident que les deux camps ne se sentaient plus engagés par le cessez-le-feu", estime-t-il, à la veille de la fin officielle de la mission.

acm/sb

PLUS:afp