NOUVELLES

Somalie: les députés élisent le chef de l'Etat lundi

19/08/2012 01:02 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

MOGADISCIO, Somalie - Les nouveaux parlementaires somaliens doivent élire lundi à Mogadiscio le nouveau président du pays, une étape d'importance dans ce pays qui n'était dirigé que grâce à un gouvernement fédéral de transition soutenu à bout de bras par l'ONU. Ce pays de la Corne d'Afrique, ravagé par la guerre civile, n'a pas connu de réel pouvoir central depuis plus de vingt ans.

Le Parlement compte pour l'heure 215 membres, choisis ce week-end par un comité de sélection, et devrait en avoir 275 à terme. En attendant le scrutin à bulletin secret de lundi, la sécurité a été fortement renforcée dimanche à Mogadiscio, la police et l'armée patrouillant dans les rues.

Les forces régulières somaliennes appuyées par l'Union africaine avaient réussi à chasser l'an dernier les milices islamistes Shebab de la capitale, mais celles-ci sont encore actives dans le pays.

Par ailleurs, dans ce pays longtemps sous la coupe des seigneurs de guerre, la corruption reste endémique. Plusieurs candidats du scrutin de lundi — dont le président sortant Cheikh Sharif Cheikh Ahmed, le Premier ministre Abdiweli Mohamed Ali et le président du Parlement Sharif Hassan Cheikh Aden — sont issus d'un gouvernement de transition accusé de nombreuses fois de corruption ou de malversations.

PLUS:pc