Huffpost Canada Quebec qc

Federer remporte son 5e titre à Cincinnati

Publication: Mis à jour:
ROGER FEDERER
Roger Federer. (Archives / AP) | AP

MASON, États-Unis - Le favori Roger Federer a remporté son cinquième titre en carrière à Cincinnati, dimanche, dominant d'entrée de jeu la deuxième tête de série Novak Djokovic en route vers un gain de 6-0, 7-6 (7) en finale de l'Omnium Western & Southern.

Les deux meilleurs joueurs au monde se sont affrontés en finale pour la première fois de l'histoire de ce tournoi. Le match fut à sens unique dès le départ dimanche.

Federer a du même coup porté sa fiche à 5-0 en finale à Cincinnati, et il a rejoint l'Espagnol Rafael Nadal avec une 21e victoire en carrière sur le circuit Masters. Nadal n'a pas participé au tournoi en raison d'une blessure à un genou qui l'a forcé à s'absenter du circuit pour une période indéterminée.

«Briser un record — c'est toujours spécial quand ça se produit», a dit Federer.

Djokovic a remporté la Coupe Rogers à Toronto dimanche dernier et tentait d'obtenir son premier titre à Cincinnati, où il avait atteint la finale l'an dernier mais avait été contraint d'abandonner contre Andy Murray en raison d'une blessure à une épaule. Il a semblé manquer d'énergie à sa deuxième finale en autant de semaines.

«J'ai connu une semaine fantastique à Toronto, a dit Djokovic. Je suis arrivé ici et je ne m'attendais pas à me rendre jusque-là, jusqu'au match de championnat.»

En comparaison, le Suisse de 31 ans a levé le nez sur la Coupe Rogers, ce qui lui a permis d'être plus incisif dimanche.

Federer et Djokovic ont rarement disputé un match si peu serré. Le Suisse a remporté le premier set en 20 minutes, n'accordant que 10 points au Serbe. C'était la première fois en 28 affrontements en carrière que l'un d'entre eux remportait un set 6-0.

Djokovic a démontré plus d'intensité, mais n'a jamais pu appliquer de pression sur Federer, qui n'a pas été confronté à la moindre balle de bris. Après qu'un de ses coups droits eut abouti à l'extérieur du terrain, Djokovic a levé ses bras au ciel, s'est penché vers l'arrière et a lâché un cri de désespoir. Désormais réveillé, le Serbe a porté la deuxième manche au bris d'égalité.

Djokovic a effacé une balle de match, et s'est approché à un point de s'emparer du bris d'égalité. Federer a négocié les trois points suivants, s'adjugeant la victoire avec un coup droit gagnant.

Bref, après le premier set, Djokovic n'a jamais pu s'en remettre, et sa séquence de 15 victoires consécutives sur surface dure a ainsi pris fin.

«J'ai commis plusieurs double-fautes, a souligné Djokovic. J'essayais simplement de gagner ce premier jeu pour trouver mon rythme.»

Ils se sont affrontés pour la septième fois en finale d'un tournoi. Ils s'étaient partagés les honneurs des six précédents, Federer triomphant lors de leur seule finale en tournoi du Grand Chelem — aux Internationaux des États-Unis en 2007.