NOUVELLES

Manifestations contre la libération conditionnelle de l'ex-femme de Marc Dutroux

19/08/2012 11:20 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

BRUXELLES - Quelques milliers de manifestants ont défilé dimanche dans les rues de Bruxelles pour protester contre l'éventuelle libération conditionnelle de l'ex-femme du meurtrier pédophile Marc Dutroux, Michelle Martin.

Le tribunal d'application des peines de Mons a donné son feu vert le 31 juillet à une demande de remise en liberté sous conditions de Michelle Martin. Agée de 52 ans, elle a été condamnée en 2004 à 30 ans de réclusion pour séquestration de plusieurs des jeunes victimes de Dutroux et avoir laissé mourir de faim deux fillettes de huit ans, Julie et Melissa.

"Quel crime faut-il avoir commis pour purger l'intégralité de la peine?", s'est demandé Paul Marchal, dont la fille An a été l'une des victimes de Dutroux, à l'issue de cette "marche pour la justice" qui s'est déroulée par une forte chaleur.

Incarcérée depuis son arrestation avec Dutroux en 1996, Michelle Martin a purgé 16 années de prison en comptant la détention préventive, soit plus de la moitié de la peine prononcée en 2004 -ce qui autorise selon la loi une libération conditionnelle.

Michelle Martin reste pour le moment écrouée, en attendant l'examen du pourvoi en cassation contre la décision du TAP de Mons. L'ex-femme de Marc Dutroux, si elle est en définitive libérée, se rendra à Malonne (7 0km au sud-est de Bruxelles) dans le couvent des clarisses qui ont accepté de l'accueillir.

PLUS:pc