NOUVELLES

Londres "se félicite" que le procès de Gu Kailai se soit tenu (ambassade)

19/08/2012 10:58 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

La Grande-Bretagne a annoncé lundi "se féliciter" que se soit tenu le procès de Gu Kailai, l'épouse d'un haut dirigeant chinois condamnée à la peine de mort avec sursis pour l'assassinat d'un Britannique.

"Nous saluons le fait que les autorités chinoises aient mené une enquête sur la mort de Neil Heywood et jugé ceux qu'elles ont identifiés comme responsables (du meurtre)", a indiqué l'ambassade de Grande-Bretagne à Pékin, dans un communiqué.

"Nous avons constamment exprimé clairement aux autorités chinoises notre souhait de voir s'appliquer les normes internationales des droits de l'Homme pour les procès concernant cette affaire, ainsi que notre souhait que la peine de mort ne soit pas appliquée", a ajouté la chancellerie britannique.

L'ancienne avocate chinoise Gu Kailai, épouse du dirigeant déchu Bo Xilai, a été condamnée lundi à la peine capitale avec un sursis de deux ans pour l'assassinat du Britannique Neil Heywood, un homme resté longtemps proche de la famille Bo avant que leurs relations ne se détériorent.

Les peines de mort avec sursis sont généralement commuées en peines de réclusion à perpétuité en Chine.

La Chinoise de 53 ans a été jugée le 9 août dernier dans dans la ville orientale de Hefei, lors d'une seule journée de débats. Ce procès rare s'est inscrit dans l'une des affaires de corruption les plus retentissantes depuis des décennies en Chine.

seb/jr

PLUS:afp