NOUVELLES

Le feu progresse lentement dans les taillis sur l'île de la Gomera

19/08/2012 09:08 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

MADRID - Les feux de forêt qui ravagent depuis deux semaines l'île de La Gomera dans l'archipel espagnol des Canaries continuent à progresser lentement dans les broussailles en terrain accidenté, ce qui rend leur extinction difficile, a déclaré dimanche le chef des pompiers, Javier Seijas.

Les incendies ont déjà touché plus de 4000 hectares de forêt. Ils ont diminué d'intensité, mais ne sont pas éteints. Des braises, au sol, se consument sur une étendue de trois kilomètres, dans une zone difficile d'accès en raison du danger des chutes de roches, a précisé M. Seijas.

Selon Margarita Ramos, porte-parole des services régionaux du commerce et de l'emploi, "les feux qui ont dévasté les forêts de l'île de la Gomera peuvent être considérés comme une véritable catastrophe écologique".

PLUS:pc