NOUVELLES

"La tumeur" israélienne, principal problème du monde islamique (Khamenei)

19/08/2012 05:29 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a estimé dimanche que le principal problème du monde islamique restait l'existence d'Israël, évoquant de nouveau l'image de la "tumeur cancéreuse", un terme condamné par les Occidentaux et l'ONU.

"Les grandes puissances ont dominé le destin des pays islamiques pendant des années et (...) ont installé la tumeur cancéreuse sioniste au coeur du monde islamique", a déclaré l'ayatollah Khamenei dans un discours devant les responsables du pays et les ambassadeurs des pays musulmans à l'occasion de l'Aïd el-Fitr, a rapporté dimanche l'agence Irna.

"Tous les gouvernements et peuples islamiques doivent faire attention au complot très dangereux (des Occidentaux) qui cherchent à faire oublier cette question en attisant les divisions au sein de la nation islamique", a-t-il dit.

Les dirigeants iraniens ont plusieurs fois utilisé ces derniers jours l'image de la tumeur cancéreuse pour évoquer Israël, des propos condamnés avec fermeté par les Etats-Unis, la France, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon ainsi que la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

Ces déclarations interviennent alors que la tension monte entre l'Iran et l'Etat hébreu.

Les médias israéliens évoquent depuis plusieurs semaines des informations sur une action militaire israélienne imminente contre le programme nucléaire iranien, soupçonné de visées militaires cachées malgré les démentis de Téhéran.

Face à ces menaces récurrentes, l'Iran a régulièrement promis une riposte dévastatrice.

"La réponse de l'Iran à toute agression (israélienne, ndlr) sera rapide, ferme, destructrice et large", a ainsi promis samedi le général Amir-Ali Hajizadeh, commandant des forces aérospatiales des Gardiens de la révolution.

Tout en estimant que "les vociférations des dirigeants sionistes" relevaient surtout "d'une guerre psychologique et de propagande", le général a prévenu: "S'ils veulent mettre en pratique leurs menaces, ce sera la seule action positive de ce régime de bourreaux et tueurs d'enfants".

"Ce sera une très bonne occasion et un très bon prétexte pour mettre fin à la vie honteuse de ce régime fantoche, occupant et usurpateur, et de sauver l'humanité de cette tumeur cancéreuse", a-t-il ajouté.

sgh/fc

PLUS:afp