NOUVELLES

Irak: un imam sunnite est grièvement blessé dans un attentat

19/08/2012 08:19 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

BAGDAD - Un attentat à la bombe a grièvement blessé dimanche l'imam sunnite Mahmoud Mehdi al-Soumaidaï, alors qu'il circulait en voiture dans l'ouest de Bagdad, a-t-on appris dans son entourage.

L'attentat survenu dans le quartier de Yarmouk, qui a coûté la vie à un garde du corps, est survenu alors que le dignitaire religieux venait de célébrer dans une mosquée la fête de l'Aïd el-Fitr qui marque la fin du ramadan. Opposé aux extrémistes sunnites, il avait récemment appelé de ses voeux la création d'une instance religieuse unifiée permettant de rapprocher chiites et sunnites.

Le bilan définitif de cet attentat était encore incertain, deux policiers et une source hospitalière faisant notamment état de plusieurs tués et blessés.

Cheikh Mahmoud Mehdi al-Soumaidaï avait fait partie de ceux qui avaient appelé à combattre les forces américaines lors de l'invasion de 2003. Alors imam de la mosquée d'Ibn Taymiya, il avait fondé à l'époque un groupe salafiste. Après le départ des forces américaines, ce groupe a déposé les armes et le religieux s'est rangé au côté du gouvernement contre les extrémistes sunnites.

Les violences religieuses qui avaient commencé à décroître dans le pays ont repris de plus belle ces derniers mois. Rien qu'en août, on recense environ 200 morts. Jeudi dernier, une vague d'attaques a fait au moins 93 morts en Irak, soit la deuxième journée la plus sanglante depuis le départ des forces américaines en décembre 2011. Pas toujours revendiquées, ces attaques portent la marque de l'Etat islamique d'Irak, branche locale d'Al-Qaïda.

PLUS:pc