NOUVELLES

Espagne - 1re journée: le Barça version Vilanova démarre en trombe

19/08/2012 05:02 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

Le FC Barcelone a frappé fort en corrigeant la Real Sociedad (5-1) à domicile, dimanche, pour la 1re journée du championnat d'Espagne, prenant ainsi d'emblée deux longueurs d'avance sur le Real Madrid, tenu en échec sur sa pelouse face à Valence (1-1).

Les Catalans se portent ainsi en tête de la Liga grâce à une meilleure différence de buts.

Les débuts de Tito Vilanova, ancien second de Guardiola qui a pris la suite de "Pep" sur le banc du Barça cette saison, pouvaient difficilement mieux se passer.

Pour son baptême du feu, "Tito" aura aussi été bien aidé par un Messi qui aura commencé la saison comme il aura terminé la précédente: meilleur buteur.

Du début à la fin, les Catalans auront de toute façon dégagé une impression de maîtrise qui en dit long sur leurs envies de se réapproprier le titre de champion.

Dès la 4e minute, Puyol, associé dans l'axe à Mascherano et non à Piqué, entré plus tard, ouvrait le score de la tête sur un corner. Un retour à la compétition idéal pour le défenseur central, opéré du genou à la fin de la saison dernière et de ce fait privé d'Euro.

Prise à la gorge, la Real réagissait cependant aussitôt, grâce à une belle combinaison entre Illaramendi et Chori Castro. Servi en pleine course, l'attaquant uruguayen fraîchement arrivé de Majorque fusillait Valdes à bout portant (1-1; 9).

La joie était toutefois de courte durée pour des Basques qui allaient être victimes de "l'effet Messi". L'Argentin se débarrassait d'abord de trois défenseurs pour marquer du gauche dans un trou de souris (2-1; 11).

Puis il remettait ça après un centre en première intention de Tello (3-1, 16).

Face à autant de magie, la Real Sociedad n'avait pas les armes pour lutter. Juste avant la pause, Pedro concluait du plat du pied droit une superbe action où tous les joueurs de l'attaque catalane touchaient le ballon (4-1, 41).

En deuxième période, Villa mettait enfin un point final émouvant à cette démonstration du Barça. Revenu à la compétition huit mois après sa fracture du tibia en décembre dernier, "el Guaje" inscrivait un but ovationné par tout le Camp Nou (5-1; 84).

cle/jmt

PLUS:afp