NOUVELLES

Degenkolb remporte la 2e étape du Tour d'Espagne, Castroviejo est en tête

19/08/2012 12:53 EDT | Actualisé 19/10/2012 05:12 EDT

VIANA, Espagne - L'Allemand John Degenkolb a triomphé lors de la deuxième étape du Tour d'Espagne, dimanche, tandis que le favori local Jonathan Castroviejo s'assurait de conserver le maillot rouge de meneur pour l'équipe Movistar.

Degenkolb s'est propulsé en tête de peloton lors du sprint final et a croisé le fil d'arrivée en premier pour Argos-Shimano, bouclant l'épreuve en quatre heures, 38 minutes et 40 secondes.

Le cycliste australien Allan Davis (Orica-Greenedge) a terminé deuxième, suivi de l'Anglais Ben Swift (Sky).

Christopher Froome, qui a terminé deuxième au Tour de France (TDF), a abouti en 29e place. Alberto Contador a suivi en 33e position, à sa première course majeure depuis qu'une suspension pour dopage sportif l'ayant privé d'un troisième titre au TDF soit arrivée à échéance plus tôt ce mois-ci. Le deux hommes sont considérés comme étant les favoris pour l'emporter en Espagne.

«Ce fut un sprint très difficile, sur 250 mètres et avec une légère pente ascendante, a commenté Degenkolb. Au bout du compte, j'avais les jambes les plus fraîches aujourd'hui, et je suis très satisfait de cela.»

Le thermomètre a atteint 39 degrés Celsius durant l'étape de 181 kilomètres entre Pampelune et Viana.

«La chaleur est un facteur, ici, au début du Tour d'Espagne, a reconnu Castroviejo. Heureusement, il n'y a pas eu d'accident aujourd'hui, parce que c'était difficile pour un cycliste d'essayer de s'échapper du peloton.»

Un petit groupe de cyclistes s'est échappé tôt dans l'épreuve, mais les derniers de celui-ci ont été rattrapés par le peloton à 12 km de l'arrivée.

Après le triomphe de Movistar au contre-la-montre lors de la première étape, Castroviejo et ses cinq coéquipiers sont demeurés au sommet du classement avec un coussin de 10 secondes. Parmi eux se retrouve le champion en titre Juan Jose Cobo.

Lundi, les cyclistes seront confrontés à la première étape en montagnes, une chevauchée de 155 km qui les mènera de Faustino V au fil d'arrivée, situé à un sommet dans la cité basque d'Eibar.

La compétition totalisant 21 étapes se terminera le 9 septembre à Madrid.

PLUS:pc