NOUVELLES

Attentats à la voiture piégée dans le centre de Tripoli: deux morts

19/08/2012 04:14 EDT | Actualisé 18/10/2012 05:12 EDT

TRIPOLI, Libye - Deux attentats à la voiture piégée ont fait deux morts dans la capitale libyenne Tripoli, tôt dimanche matin, a déclaré un responsable des services de sécurité.

Le premier véhicule a explosé avant l'aube dans l'une des rues principales de Tripoli, près d'une école militaire utilisée comme base par les anciennes forces rebelles, faisant deux morts et quatre blessés, a précisé ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Trente minutes plus tard, un taxi garé près du ministère de l'Intérieur a sauté à son tour, faisant plusieurs blessés. Deux autres voitures minées ont été découvertes, près du ministère, mais aussi à proximité de l'école militaire. Les démineurs ont pu les neutraliser.

La police a annoncé l'arrestation de trois suspects en lien avec ces attentats.

Ces attaques non revendiquées dans l'immédiat surviennent alors que les musulmans célèbrent l'Aïd El Fitr marquant la fin du Ramadan, et à la veille du premier anniversaire de la chute de Tripoli, le 20 août 2011. Ce jour-là, les rebelles avaient libéré la ville pendant les huit mois de lutte sanglante contre le régime de Mouammar Khadafi.

Le vice-ministre de l'Intérieur, Omar al-Khadrawi, a mis en cause des responsables de l'ancien régime Kadhafi. Selon lui, «le même type de bombes, les mêmes tactiques et matériels» ont été utilisés lors d'attentats précédemment déjoués à Tripoli.

«Je tiens officiellement responsables les anciens caciques du régime pour ce geste lâche», a-t-il ajouté.

Les services de sécurité de la ville étaient sur un pied d'alerte après les attentats, qui sont survenus quelques heures avant la tenue de la prière musulmane sur la principale place de Tripoli, pour la fête d'Eid al-Fitr qui marque la fin du mois du Ramadan.

Les attaques se sont multipliées à la fois à Bengazi, à l'est; à Misrata, au centre du pays; ainsi qu'à Tripoli, la capitale.

En juillet, l'Alliance des forces nationales, coalition de partis libéraux, a remporté les premières législatives de l'après-Kadhafi, premier scrutin libre après plus de 40 ans de dictature. La nouvelle assemblée est chargée de former un nouveau gouvernement de transition qui gérera les affaires courantes jusqu'à l'adoption d'une nouvelle Constitution. De nouvelles élections devraient être organisées en 2013.

Parmi les multiples défis du prochain gouvernement figure la formation d'une armée nationale regroupant sous un même commandement divers groupes armés et milices.

PLUS:pc