NOUVELLES

Taiwan accuse le Japon d'"occuper sournoisement" des iles disputées

18/08/2012 02:59 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

Taiwan a accusé le Japon d'"occuper sournoisement" des iles de mer de Chine orientale que se disputent Tokyo, Pékin et Taiwan, un commentaire considéré samedi par les médias taiwanais comme le signe d'un possible durcissement de Taipei dans le conflit territorial.

Mercredi, des militants pro-chinois ont débarqué sur l'archipel appelé Senkaku en japonais et Diaoyu en chinois, plantant des drapeaux chinois et taiwanais sur ces ilots situés à environ 200 km au nord-est de Taïwan, administrés par le Japon, mais revendiqués par la Chine ainsi que par Taïwan.

Ces terres rocailleuses sont inhabitées, mais les eaux environnantes sont très poissonneuses et les fonds marins de la zone pourraient recéler des hydrocarbures.

Alors que Tokyo a commencé à expulser les militants, le ministère taiwanais des Affaires étrangères a publié vendredi soir un communiqué où il affirme que "c'est conformément à la revendication territoriale de notre gouvernement que le drapeau national de la République de Chine (nom officiel de Taiwan) a figuré sur les iles Diaoyu que le Japon occupe de manière sournoise".

C'est la première fois que Taiwan utilise ces termes d'occupation sournoise à l'égard du Japon dans ce conflit territorial. Tokyo reconnait Pékin comme seul représentant de la Chine mais entretient des relations commerciales et culturelles étroites avedc Taiwan, qui fut colonie japonais de 1895 à 1945.

aw/ia/slb/jlb

PLUS:afp