NOUVELLES

Le Canada remporte le tournoi Ivan Hlinka pour la cinquième année de suite

18/08/2012 12:17 EDT | Actualisé 18/10/2012 05:12 EDT

PIESTANY, Slovaquie - Le Canada a remporté le tournoi de hockey U18 Ivan Hlinka pour la cinquième année de suite, samedi, en battant la Finlande 4-0 en finale.

Nathan MacKinnon, des Mooseheads de Halifax, a marqué trois buts dont deux en avantage numérique.

«Ç'a été notre meilleur match du tournoi, tous les joueurs ont donné leur maximum, a déclaré l'entraîneur Todd Gill. Tout le monde était prêt et ç'a paru sur la patinoire.»

MacKinnon a terminé le tournoi avec une fiche de cinq buts et six mentions d'aide en cinq matchs.

Curtis Lazar a été l'autre marqueur, tandis que Zachary Fucale a repoussé 23 tirs pour signer le blanchissage.

Le match s'est joué au deuxième vingt où le Canada a trouvé le fond du filet à trois reprises en plus de dominer 22-9 au chapitre des tirs au but.

MacKinnon a réveillé l'attaque des siens en inscrivant son premier but avec à peine une minute d'écoulée au second engagement.

«Ce n'était qu'une question de temps avant qu'on ouvre la marque, a indiqué Gill. Nous avons dominé la deuxième et ça n'allait qu'en s'améliorant. Leur gardien était fatigué, donc nous savions qu'il y aurait d'autres buts.»

La Finlande a eu la chance de revenir dans le match quand Nicholas Ritchie a écopé d'une pénalité majeure de cinq minutes ainsi que d'une inconduite de partie pour coup à la tête au début du troisième tiers.

«C'était une bonne mise en échec, a expliqué Gill. Le joueur s'est relevé rapidement, mais l'arbitre avait déjà pris sa décision.»

Les Canadiens ont résisté à l'attaque massive des Finlandais, avant de voir Mackinnon inscrire le but d'assurance.

«Le fait d'écouler la pénalité de cinq minutes nous a donné un certain avantage, a dit MacKinnon. Peu après, nous avons bénéficié d'une supériorité numérique de deux hommes et j'ai trouvé le moyen de finir le travail avec un but.»

Alors que le Canada a dirigé 44 tirs sur le gardien adverse, le jeune Fucale a fait le travail devant la cage des siens. Le jeune homme originaire de Rosemère a formé un excellent duo avec son homologue Eric Comrie.

«Il est calme et il ne panique jamais, a commenté Gill. Quand un tir se rend à lui, il contrôle bien les retours.

«Comrie a aussi été bon pour nous. Nous avions deux gardiens en qui nous avions confiance, ce qui facilite beaucoup les choses.»

Outre Mackinnon et Fucale des Mooseheads, l'attaquant Jonathan Drouin était aussi de la formation canadienne.

Trois autres joueurs de la LHJMQ participaient au tournoi dont Jérémy Grégoire des Saguenéens de Chicoutimi, Anthony Duclair des Remparts de Québec et Yan-Pavel Laplante du Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard.

PLUS:pc