(QUÉBEC) Il y avait la lassitude après neuf ans de pouvoir, le goût de faire autre chose, l'attrait d'une vie plus tranquille. Mais à ces éléments, prévisibles, s'en est ajouté un autre, bien plus personnel, dans la réflexion de Jean Charest. Sa femme et ses trois enfants souhaitaient qu'il tire un trait sur la politique.

Dans son autocar de campagne, Jean Charest discute pendant près d'une heure de ce qui a motivé sa décision de mettre de côté les probabilités et de demander un quatrième mandat consécutif.

Lire l'intégralité de l'article sur La Presse.ca

Loading Slideshow...