NOUVELLES

Des nationalistes japonais ont débarqué aux îles Senkaku, revendiquées par Pékin

18/08/2012 07:40 EDT | Actualisé 18/10/2012 05:12 EDT

Une dizaine de militants nationalistes japonais ont débarqué sur une île de l'archipel des Senkaku contesté par Pékin, a constaté un journaliste de l'AFP.

Vers 07H40 (22H40 GMT), le président de l'association "Gambare Nippon" (En avant le Japon!), Satoru Mizushima, a sauté à l'eau et nagé avec une corde jusqu'au rivage rocailleux d'Uotsurijima, la principale île de ce petit archipel nommé Diaoyu par la Chine.

Les suivants se sont accrochés à la corde pour le rejoindre.

Selon des membres de l'expédition, ils ont maintenant l'intention de monter jusqu'au sommet de l'île pour y planter le drapeau japonais.

La flottille d'une vingtaine de bateaux était arrivée dimanche à l'aube devant les îles pour réaffirmer la souveraineté du Japon. A bord, l'émotion était palpable. Malgré l'heure, de nombreux passagers étaient réveillés et scrutaient des yeux la masse imposante de Uotsurijima en contrejour dans le soleil levant.

str-jlh/jr

PLUS:afp