NOUVELLES

USA: des pesticides sur Dallas pour exterminer le virus du Nil occidental

17/08/2012 11:43 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

Des avions ont commencé à pulvériser des pesticides sur la ville de Dallas, au Texas, pour exterminer le virus du Nil occidental, transmis à l'homme par des moustiques, qui a fait 17 morts depuis le début de l'année dans cet Etat du sud des Etats-Unis.

Les avions ont répandu jeudi soir des pesticides sur environ 210 kilomètres carrés au-dessus de Dallas et ses environs, région particulièrement touchée par le virus, et quatre avions devaient reprendre le traitement vendredi soir, ont indiqué les autorités sanitaires locales.

"La pulvérisation par voie aérienne est sans danger et très efficace, mais cela ne remplace pas les précautions de base", a précisé le directeur du ministère de la Santé du Texas, David Lakey, en invitant les habitants à toujours utiliser des répulsifs quand ils sortent dehors.

Dans l'ensemble des Etats-Unis, au moins 693 cas et 26 morts avaient été recensés mardi depuis le début de l'année par les autorités sanitaires américaines. Le Texas est largement en tête du nombre de cas et de décès.

En 2011, 27 personnes avaient été touchées par le virus du Nil occidental au Texas, et deux en étaient mortes. Au niveau national, sur la même période, 712 cas et 43 décès avaient été recensés.

Le comté où se trouve Dallas, la 9e ville la plus grande des Etats-Unis, a été particulièrement touché avec 10 morts depuis le début de l'été, ce qui a poussé les autorités à y déclencher l'état d'urgence sanitaire.

Le virus du Nil occidental, identifié pour la première fois en Ouganda en 1937, peut entraîner trois formes de réactions chez les êtres humains. La plupart du temps il passe inaperçu, mais il peut aussi causer des symptômes ressemblant à la grippe, et dans une minorité de cas des complications telles que des méningites et des encéphalites. La maladie peut alors être mortelle.

jm/are/sam

PLUS:afp