NOUVELLES

Un archevêché hérite de la moitié des droits du roman«Autant en emporte le vent»

17/08/2012 02:35 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

ATLANTA - Un proche de la défunte auteure Margaret Mitchell a légué à l'archevêché d'Atlanta 50 pour cent de la propriété littéraire du célèbre roman «Autant en emporte le vent».

Selon The Atlanta Journal-Constitution, le legs fait par le neveu de l'écrivaine, Joseph Mitchell, comprend la moitié des droits d'auteur du livre et des objets ayant appartenu à Mme Mitchell.

Décédé en octobre dernier, M. Mitchell était depuis longtemps un fidèle de la cathédrale du Christ-Roi à Atlanta.

Steve Swope, un diacre de l'archevêché chargé de gérer le legs, a déclaré que les droits d'auteur liés à l'utilisation du bouquin pour diverses productions artistiques pourraient rapporter à eux seuls des centaines de milliers de dollars par année.

PLUS:pc