NOUVELLES

Pétrole: puiser dans les réserves reste une option, mais pas de décision (Maison Blanche)

17/08/2012 03:04 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

La Maison Blanche a affirmé vendredi que le recours aux réserves stratégiques de pétrole restait "sur la table", mais a dit ne pas avoir d'annonce à faire à ce sujet, après des rumeurs sur les marchés.

"Comme nous l'avons dit depuis un certain temps, puiser dans les réserves stratégiques est une option qui reste sur la table", a expliqué le porte-parole adjoint de la présidence américaine, Josh Earnest, alors que les cours du pétrole sont soutenus par la tension dans le dossier iranien.

"Je n'ai rien à annoncer à ce sujet à l'heure actuelle", a ajouté M. Earnest, tout en soulignant que l'administration américaine continuait à observer les cours de près, après une hausse récente qui pourrait, si elle se poursuivait, peser sur les chances de réélection du président Barack Obama le 6 novembre.

Outre les violences en Syrie, les opérateurs s'inquiètent du scénario d'une guerre que pourrait lancer Israël contre l'Iran et son programme nucléaire, une hypothèse évoquée cette semaine par les médias israéliens.

L'Iran, visé par des sanctions internationales -- dont un embargo de l'Union européenne (UE) sur son brut --, continue de nier que son programme nucléaire ait des visées militaires, mais menace également toujours de fermer le détroit d'Ormuz qu'il contrôle et par lequel transite un tiers du trafic pétrolier maritime mondial.

tq/lor

PLUS:afp