NOUVELLES

L'Impact aura à l'oeil l'attaquant Wondolowski contre les Earthquakes

17/08/2012 04:48 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'entraîneur Jesse Marsch de l'Impact de Montréal est conscient du défi qui attend son équipe lors de son match contre les Earthquakes de San Jose, détenteurs du premier rang de la MLS, samedi, au Stade Saputo.

L'Impact (10-13-3) désire prolonger sa séquence de trois victoires, un sommet cette saison, et vient de savourer sa deuxième victoire seulement de la saison à l'étranger en Nouvelle-Angleterre.

L'équipe d'expansion a gagné quatre de ses cinq derniers matchs et peut encore aspirer à participer aux séries éliminatoires si elle continue dans la même voie lors des huit dernières rencontres de la saison régulière.

Une victoire contre les Earthquakes (14-5-5) rehausserait le niveau de confiance de l'équipe, mais Marsch reconnaît que ce ne sera pas facile. Les Earthquakes ont remporté une victoire satisfaisante à leur précédent match, défaisant Seattle 2-1 grâce à un but en fin de match de Steven Lenhart.

«À les regarder jouer, vous pouvez voir la confiance qu'ils ont que peu importe les circonstances, ils seront en mesure à la toute fin d'obtenir le résultat escompté, a précisé Marsch cette semaine. C'est un match qui va nous demander de jouer physiquement pour être capable de leur tenir tête et de bien faire dans les moments critiques.

«Ils sont bons dans les coups de pied arrêtés. En même temps, nous devons jouer notre jeu. À domicile, nous avons très bien fait et nous savons que nous pouvons dicter le jeu.»

L'Impact devrait être privé d'Alessandro Nesta, le général de la défensive montréalaise depuis qu'il s'est joint au club il y a un mois, à la suite d'une entorse au genou droit.

Jumelé à l'absence de son partenaire en défense centrale Nelson Rivas, qui purge le deuxième match de sa suspension pour un coup de tête à un rival, l'Impact est vulnérable à une position importante contre l'une des attaques les plus menaçantes du circuit.

L'équipe a toutefois de la profondeur avec le vétéran Matteo Ferrari, Shavar Thomas et Hassoun Camara.

L'attaquant des Earhquakes Chris Wondolowski, qui domine la MLS avec 17 buts en 18 matchs, constitue la plus grande menace. Il n'a pas marqué à ses quatre derniers matchs depuis qu'il a raté un penalty contre Dallas.

«J'aime bien Chris, a déclaré Marsch. C'est un bon gars.

«Il a trimé dur au cours des dernières années. C'est tout un défi pour nous. Il est tellement intelligent. Il n'a besoin que d'une petite opportunité pour faire des jeux et il semble être en mesure de le faire à chaque match. Nous allons certainement lui accorder une attention particulière samedi.»

L'Impact est actuellement à trois points d’une place dans les séries mais le D.C. United, qui occupe le cinquième rang, a quatre matchs de plus à disputer.

PLUS:pc