NOUVELLES

Le chef de la police norvégienne démissionne, estimant ne plus être soutenu

17/08/2012 05:23 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

OSLO - Le chef de la police norvégienne a démissionné vendredi, au moment où les critiques s'élèvent contre les agissements de la police lors du massacre qui a fait 77 victimes l'an dernier.

Dans un communiqué, le chef de police Oystein Maeland a déclaré qu'il quittait son poste parce qu'il n'a plus l'impression d'être soutenu par le gouvernement.

L'annonce intervient quatre jours après la publication d'un rapport reprochant aux autorités norvégiennes de n'avoir pas su empêcher le massacre du 22 juillet 2011.

L'extrémiste Anders Behring Breivik, âgé de 33 ans, a reconnu avoir fait sauter une camionnette piégée devant le siège du gouvernement à Oslo, tuant huit personnes, avant de gagner l'île d'Utoya où se tenait un camp de jeunesse du Parti travailliste au pouvoir. Déguisé en policier, il y a tué 69 personnes, avant d'être arrêté.

Son verdict devrait être annoncé le 24 août.

PLUS:pc