POLITIQUE

Jacques Duchesneau, candidat vedette de la CAQ, aura Hydro-Québec à l'oeil (PHOTOS)

17/08/2012 03:08 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT
PC

VICTORIAVILLE, Qc - Jacques Duchesneau, candidat vedette de la Coalition avenir Québec (CAQ), a indiqué vendredi qu'il aura Hydro-Québec à l'oeil.

À Victoriaville, M. Duchesneau a dit qu’il voulait s’attaquer à la collusion possible reliée aux contrats donnés par la société d’État.

Selon M. Duchesneau, certains entrepreneurs qui font affaires avec le ministère des Transports obtiennent aussi des contrats avec Hydro-Québec. Il croit qu'il y a lieu de s’en inquiéter en raison des risques de collusion, comme il a été possible d'en voir dans le secteur du transport.

«Les mêmes entrepreneurs en construction, les mêmes ingénieurs qui travaillent au ministère des Transports, travaillent aussi à Hydro-Québec, a-t-il dit. Il serait impensable de croire qu'ils ont une façon d'opérer avec le ministère des Transports et une façon différente d'opérer avec Hydro-Québec. Il faut regarder l'ensemble des contrats qui sont octroyés par le gouvernement.»

Depuis la création de l’Unité permanente anticollusion, les montants des contrats donnés par le ministère des Transports ont diminué de près de 20 pour cent en moyenne.

Et pour bien camper la CAQ en matière de lutte à la corruption, Jacques Duchesneau a affirmé que c'est Sylvie Roy, candidate de la Coalition dans Arthabaska, qui a fait naître cette unité grâce à son acharnement à l'égard du gouvernement.

Celui qui a dirigé l'Unité anticollusion jusqu’en octobre 2011 promet que dans les premiers 100 jours d’un gouvernement caquiste, les citoyens constateront des changements en matière de corruption.

Collaboration Pierre-Luc Turgeon, Infos Passion Rock

INOLTRE SU HUFFPOST

François Legault en campagne
Les chefs en campagne