NOUVELLES

Ils l'ont dit

17/08/2012 07:11 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

Voici les déclarations les plus frappantes recueillies cette semaine par les journalistes de l'AFP :

UN PEU D'AIR

"Tout ce que nous voulons, c'est un peu d'air pour respirer, pour remettre l'économie en route et accroître les revenus de l'Etat. Plus de temps ne signifie pas automatiquement plus d'argent".

-- Le Premier ministre grec, Antonis Samaras demande plus de temps pour mettre en place les réformes structurelles dans son pays.

CHOC ET PEINE

"La nation est sous le choc et dans la peine. Cette semaine, nous devons nous unir contre la violence, quelle qu'elle soit. Nous devons réaffirmer notre foi en la paix, la stabilité et l'ordre, et dans la construction d'une société solidaire débarrassée du crime et de la violence".

-- Le président sud-africain Jacob Zuma annoncant une semaine de deuil national de lundi à dimanche, en mémoire des 44 personnes tuées depuis huit jours à la mine de Marikana, dont les 34 grévistes abattus par la police.

VIOL VERITABLE

"De ce que j'entends de la bouche des docteurs, la grossesse après un viol est très rare. S'il s'agit d'un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça".

-- Propos tenus sur une télévision locale par l'élu républicain du Missouri, Todd Akin, provoquant un tollé aux Etats-Unis et remettant la question de l'avortement au centre de la campagne présidentielle.

CHOQUANT

"Un viol est un viol et l'idée de devoir faire des différences de vocabulaire et qualifier de quel type de viol on parle est inconcevable pour le peuple américain".

-- Le président américain Barack Obama, réagissant aux propos sur les viols tenus par un élu républicain anti-avortement Todd Akin.

QUATRIEME QUART TEMPS

"Nous sommes dans le quatrième quart-temps. Nous dominons de quelques points mais les autres reviennent fort, et ils font un peu dans le brutal".

-- Le président américain Barack Obama plaisantant lors d'une réunion de collecte de fonds à New York aux côtés du célèbre basketteur Michael Jordan.

SCIENCE FICTION

"En son honneur, nous avons baptisé l'endroit où Curiosity a atterri +Bradbury Landing+ (La zone d'atterrissage Bradbury)".

-- Michael Meyer, responsable scientifique du programme d'exploration de Mars à la Nasa, annonçant que la zone où le robot Curiosity a atterri début août, sur la planète Mars, a été baptisée "Bradbury Landing" en hommage au légendaire écrivain américain Ray Bradbury.

TUMEUR CANCEREUSE

"Le régime sioniste est une tumeur cancéreuse (...). Les pays de la région vont en finir prochainement avec la présence des usurpateurs sionistes sur la terre de Palestine".

-- Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad devant les manifestants réunis à l'université de Téhéran pour la prière collective.

ESPIONNE

"Que vais-je faire d'elle ? Elle espionne pour le compte du régime mais on ne peut pas la garder ici. C'est contraire à notre religion".

-- Abou Mohammed, chef rebelle à Alep, après avoir arrêté une Syrienne qui fournissait des informations sur les insurgés au régime.

CHASSE AU SORCIERES

"Le président Obama doit faire le bon choix, et les Etats-Unis renoncer à leur chasse aux sorcières contre WikiLeaks".

-- Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui est apparu publiquement sur le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres.

HARRY LE CELIBATAIRE

"Il prend souvent des risques dans sa vie personnelle, mais il a 27 ans, il est célibataire et c'est un militaire", se justifie le tabloïd.

-- Le tabloïd The Sun, le quotidien le plus lu de Grande-Bretagne, a annoncé jeudi soir qu'il publierait dans son édition de vendredi les photos du prince Harry nu, malgré une ferme demande de la famille royale.

Redchef/aub

PLUS:afp