NOUVELLES

Au moins 60 morts dans la vague d'attentats jeudi en Irak (nouveau bilan)

17/08/2012 06:18 EDT | Actualisé 17/10/2012 05:12 EDT

Au moins 60 personnes ont été tuées jeudi dans une quinzaine d'attentats en Irak à quelques jours de la fin du ramadan, une période généralement marquée par une recrudescence des violences, selon un dernier bilan fourni vendredi par des sources médicales et de sécurité.

Au moins 250 personnes ont également été blessées dans ces attaques perpétrées dans une douzaine de localités à travers l'Irak.

Ces attentats portent à 205 le nombre de personnes tuées par les violences pour le seul mois d'août en Irak, selon un bilan compilé par l'AFP à partir de données de sources médicales et sécuritaires.

Le plus lourd bilan a été enregistré à Bagdad et dans ses environs où au moins 32 personnes ont été tuées dans une série d'attaques et d'attentats à la voiture piégée.

Des extrémistes estiment que le mois sacré du jeûne musulman est propice pour mener la "guerre sainte".

Lundi, un cabinet britannique spécialisé dans les questions de sécurité, AKE, avait averti que des "terroristes en Irak pourraient préparer des attentats à l'explosif destinés à faire un maximum de victimes, lors de grands rassemblements de civils à l'occasion de la fin du ramadan", cette semaine.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak.

En juillet, 325 personnes ont été tuées dans le pays, d'après les autorités, soit le mois le plus sanglant depuis août 2010.

bur-psr/bpz/hj/vl

PLUS:afp