NOUVELLES

Wall Street termine en hausse, optimiste après des indicateurs mitigés

16/08/2012 04:43 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

Wall Street a terminé en hausse jeudi, les courtiers choisissant de faire preuve d'optimisme après une série d'indicateurs américains mitigés: le Dow Jones a gagné 0,65% et le Nasdaq 1,04%.

Selon des chiffres définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones Industrial Average a progressé de 85,33 points à 13.250,11 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 31,46 points à 3.062,39 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a progressé de 0,71% (+9,98 points) à 1.415,51 points.

La place new-yorkaise a dans un premier temps hésité sur la direction à suivre avant de s'engager fermement vers une hausse.

Plusieurs indicateurs américains publiés jeudi "sont mitigés", a noté Lindsey Piegza, analyste à FTN Financial.

Mais "une fois que les marchés ont digéré ces rapports, ils se sont rendus compte que la majorité d'entre eux sont encourageants et que nous faisons des pas dans la bonne direction", a-t-elle ajouté.

Les nouvelles inscriptions au chômage sont reparties à la hausse aux Etats-Unis, mais cela ne semble pas remettre en cause l'amélioration récente de l'indicateur, ces nouvelles inscriptions étant en moyenne sur un mois à leur niveau le plus faible depuis la fin mars.

Parallèlement, les mises en chantier de logements ont reculé dans le pays en juillet mais le nombre de permis de construire accordés a rebondi le même mois pour atteindre son niveau le plus élevé en près de quatre ans.

Enfin, l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (Nord-Est) a continué à reculer mais à un rythme moins soutenu que les mois précédents.

Les marchés américains ont aussi "pu trouver du soutien" auprès des banques espagnoles, dont les actions ont progressé jeudi, les investisseurs anticipant une arrivée "plus tôt que prévu" d'aides au secteur, ont noté les analystes de Charles Schwab.

Les cours ont aussi pu être raffermis par des propos de la chancelière allemande Angela Merkel, qui "a offert son soutien à des aspects de la proposition de la Banque centrale européenne" (BCE) de rachat de dettes souveraines, ont ajouté les experts.

"Nous sommes engagés à faire tout notre possible pour maintenir la monnaie commune", a déclaré la dirigeante allemande, indiquant être "sur la même ligne" que la BCE.

Le marché obligataire a nettement baissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 1,836% contre 1,805% mercredi et celui à 30 ans, à 2,956% contre 2,914%.

jum/ved/are

PLUS:afp