NOUVELLES

Wall Street ouvre proche de l'équilibre, soutenue par la Chine

16/08/2012 10:05 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

Wall Street a ouvert proche de l'équilibre jeudi, le marché accueillant des indicateurs économiques américains plutôt positifs et tablant sur un assouplissement de la politique monétaire chinoise: le Dow Jones gagnait 0,01% et le Nasdaq 0,24%.

Vers 13H45 GMT, l'indice Dow Jones Industrial Average avançait de 1,35 point à 13.166,13 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 7,25 points à 3.038,18 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 avançait aussi légèrement (+0,06%, 0,86 point) à 1.406,39 points.

Wall Street avait fini sans direction mercredi, les courtiers hésitant entre une salve d'indicateurs économiques relativement encourageants et des publications trimestrielles en demi-teinte: le Dow Jones avait perdu 0,06% mais le Nasdaq avait pris 0,46%.

Les marchés "remontent légèrement, Wall Street déchiffrant des rapports économiques et des résultats d'entreprises mitigés" encore aujourd'hui aux Etats-Unis, selon les experts de Charles Schwab.

Les nouvelles inscriptions au chômage sont reparties à la hausse aux Etats-Unis, même si leur tendance baissière entamée mi-juin ne semble pas remise en cause, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère du Travail.

Parallèlement, les mises en chantier de logements ont reculé dans le pays en juillet mais le nombre de permis de construire accordés a rebondi pour atteindre son niveau le plus élevé en quatre ans, selon le ministère du Commerce.

Par ailleurs, les opérateurs "portent leur attention vers l'étranger, où la Chine a rallumé la flamme du stimulus", ont souligné les analystes de Schaeffer's Investment Research.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a affirmé mercredi que le pays atteindrait ses objectifs économiques pour 2012, notamment la prévision de croissance d'au moins 7,5%, rapporte l'agence officielle Xinhua. Le PIB chinois a crû de 9,2% en 2011 et de 10,4% en 2010.

La Chine s'est employée à favoriser la croissance à travers sa politique monétaire, en abaissant par deux fois ses taux d'intérêts et en diminuant le montant minimal des réserves des banques, a dit M. Wen.

Le marché obligataire évoluait en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,798% contre 1,805% mardi et celui à 30 ans à 2,906% contre 2,914%.

jum/sam

PLUS:afp