NOUVELLES

USA: un militant ayant tiré contre une association chrétienne inculpé

16/08/2012 02:09 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

Un militant des droits des homosexuels a été inculpé jeudi pour tentative de meurtre aux Etats-Unis, après avoir ouvert le feu la veille sur un gardien de sécurité travaillant au siège d'une organisation chrétienne conservatrice de Washington, a-t-on appris de source judiciaire.

Floyd Lee Corkins II, un ancien bénévole du Centre pour la communauté LGBT de Washington, risque 40 ans de prison pour les blessures infligées à Leonardo R. Johnson, agent de sécurité du Family Research Council, une organisation qui défend les valeurs familiales traditionnelles et s'oppose en particulier à l'avortement et au mariage homosexuel.

M. Corkins, habitant de Herndon, en Virginie (est), a été inculpé pour "attaque armée avec intention de tuer", un crime puni d'une peine allant de cinq ans minimum à 30 ans maximum.

Il a aussi été accusé d'avoir franchi la frontière d'un Etat avec une arme et des munitions, un délit fédéral susceptible de lui coûter jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

L'accusé devait comparaître pour la première fois dans un tribunal de Washington plus tard jeudi.

Selon un porte-parole du FBI, Andrew Ames, le gardien de sécurité avait tenté de retenir l'individu armé et a été blessé au bras.

Le centre LGBT a condamné l'incident via un communiqué dans lequel le directeur, David Mariner, se dit "choqué d'apprendre" qu'un ancien bénévole ait "été la cause d'un tel acte de violence". Cette association a aussi publié sur son site internet une lettre qui "rejette et condamne une telle violence", signée par plus de 40 organisations de défense des homosexuels.

Si les raisons qui ont motivé le tireur ne sont pas encore connues et font l'objet d'une enquête des autorités, plusieurs médias américains, dont le Washington Post, ont toutefois souligné que l'individu était en possession d'un sac en provenance de la chaîne de restaurants Chick-Fil-A, actuellement au coeur d'une controverse nationale après les propos contre le mariage homosexuel de son dirigeant.

msh/lor/bdx

PLUS:afp