NOUVELLES

Une oeuvre de Picasso attribuée au mauvais artiste sera vendue à l'encan

16/08/2012 03:03 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

EVANSVILLE, États-Unis - Un musée de l'Indiana ignorait détenir dans son entrepôt depuis environ cinq décennies une oeuvre d'art en verre signée Pablo Picasso, et la mettra bientôt à l'encan.

Le musée Evansville soutient que l'oeuvre intitulée «Femme assise au chapeau rouge» lui a été offerte en 1963.

Selon les responsables de l'institution muséale, elle était considérée comme une oeuvre inspirée d'un tableau de Picasso et elle avait été attribuée, à tort, à l'artiste «Gemmaux».

Or, «gemmaux» est le pluriel du mot «gemmail», qui fait référence à un panneau constitué de morceaux de verre coloré juxtaposés — la technique employée pour réaliser l'oeuvre en verre.

Le président du musée, Steven Krohn, a déclaré au Evansville Courier & Press que les administrateurs avaient décidé de confier l'oeuvre à la maison d'encan Guernsey's, à New York.

Il a dit ignorer la valeur de «Femme assise au chapeau rouge» pour l'instant.

PLUS:pc