NOUVELLES

Un présentateur hostile au président égyptien Morsi sera jugé en septembre

16/08/2012 11:35 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

Le présentateur de télévision égyptien Tewfik Okacha sera jugé le 1e septembre pour "incitation au meurtre" du président Mohamed Morsi, a indiqué la Mena, l'agence de presse officielle égyptienne, ce jeudi.

En outre, le rédacteur en chef du Dostour, un petit quotidien indépendant, Islam Afifi, sera jugé le 23 août pour avoir publié des informations mensongères et incité à la déstabilisation de l'Egypte.

Tewfik Okacha, qui, à la tête de sa chaîne de télévision, Al-Faraïn (Les Pharaons), diffuse un programme hystériquement anti-Frères Musulmans et anti-Morsi, a été placé, de même qu'Afifi, sous interdiction de quitter le territoire. Les autorités ont mis la chaîne des Pharaons hors antenne pour un mois.

Ces plaintes contre les deux journalistes, qui sont de farouches ennemis de Morsi et des Frères musulmans, interviennent alors que des militants anti-Morsi organisent le 24 août une campagne de protestations contre le président issu des Frères musulmans.

Après son entrée en fonctions le 30 juin, Mohamed Morsi a affirmé son pouvoir en mettant à la retraite de hauts responsables de l'influente armée. Il a aussi fait nommer par la chambre haute, dominée par les Frères musulmans, les rédacteurs en chef des médias d'Etat, lesquels étaient très hostiles à la confrérie autrefois interdite.

se/ao

PLUS:afp