NOUVELLES

Un groupuscule jihadiste revendique le tir de 2 roquettes contre Eilat (SITE)

16/08/2012 11:18 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

Un groupuscule jihadiste, Ansar Jerusalem ("Les Partisans de Jérusalem"), a revendiqué jeudi le tir de deux roquettes contre la station balnéaire israélienne d'Eilat, près de la frontière égyptienne, selon le centre de surveillance des sites islamistes SITE.

Deux explosions ont été entendues mercredi soir par les habitants d'Eilat mais ni l'armée ni la police israéliennes n'ont trouvé trace ou débris d'engins explosifs jusqu'à présent.

Les soldats israéliens poursuivaient jeudi leurs recherches dans les collines environnant Eilat, station balnéaire sur la mer Rouge très prisée des Israéliens l'été.

Dans un communiqué reproduit par SITE, Ansar Jerusalem affirme avoir tiré deux roquettes Grad en direction d'Eilat et touché des "zones habitées".

"Vous devez savoir, ô Juifs, qui rien ne nous empêchera, si Dieu le veut, de vous combattre et vous atteindre, même si les armées du monde entier viennent à votre rescousse", indique le communiqué.

Deux roquettes tirées à partir du Sinaï égyptien avaient explosé début avril à Eilat sans faire de blessé, selon la police.

Il y a près d'un an, le 18 août 2011, des commandos d'activistes venus du Sinaï avaient tué huit Israéliens au nord de la station balnéaire d'Eilat.

Israël avait attribué ces attaques à une petite organisation armée radicale de Gaza, les Comités de résistance populaire (CRP).

Mais d'autres sources avaient évoqué la responsabilité de groupuscules salafistes et/ou jihadistes comme Ansar Jerusalem.

agr/ao

PLUS:afp