Huffpost Canada Quebec qc

Festivals de montgolfières : Simple Plan à St-Jean-sur-Richelieu et Gatineau

Publication: Mis à jour:
SIMPLE_PLAN__PUB_3__CHAPMAN_BAEHLER
Chapman Baehler

Depuis la sortie de leur dernier album, Get Your Heart On!, il y a près d'un an et demi, les membres de Simple Plan se sont produits en Australie, en Asie, en Europe et aux États-Unis, et ils s'apprêtent à s'envoler vers l'Amérique du Sud. Or, malgré leur succès planétaire, c'est toujours avec un immense plaisir que les jeunes hommes d'ici « reviennent à la maison ».

C'est donc avec une fébrilité non dissimulée que le groupe foulera la scène de l'International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, ce jeudi, et celle du Festival de montgolfières de Gatineau, le 1er septembre. Joint au téléphone quelques heures avant d'aller saluer son public de la Montérégie, Chuck Comeau, batteur de la formation, a parlé au nom de ses camarades en affirmant avoir très hâte de renouer avec ses admirateurs québécois.

« Pour nous, c'est comme un deuxième show à la maison après avoir fait le Centre Bell, en février dernier, a souligné le musicien. C'est toujours agréable de jouer dans ce contexte, surtout en été. Ce sera une soirée incroyable. »

L'International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu avait déjà accueilli Simple Plan en 2009. Près de 50 000 âmes étaient alors au rendez-vous pour applaudir le quintette.

« On a une connexion particulière avec nos fans québécois, a expliqué Chuck. Parce qu'on vient d'ici, on dirait qu'on a une relation différente, plus spéciale. Nos spectacles sont toujours uniques. Il y a une sorte de magie, d'énergie dans l'air, qui ne se compare à nulle part ailleurs. Nous, on est toujours gonflés à bloc et on a hâte de jouer chez nous. »

Jeudi soir, sous un ciel qu'on promet clément, Chuck, Pierre, Sébastien, David et Jeff offriront un survol de leurs quatre disques et feront la part belle à leurs plus gros tubes radiophoniques, dont Summer Paradise, leur dernier extrait, qui a roulé abondamment pendant tout l'été et qui est en voie de devenir leur chanson la plus demandée en carrière. Et il n'est pas impossible que des invités spéciaux, comme une certaine Marie-Mai, se joignent à eux le temps de quelques morceaux...

« Je ne peux pas le confirmer à 100%, mais disons que ça regarde bien, a badiné Chuck Comeau, un sourire dans la voix. Si j'avais un petit 2$ à gager, je dirais qu'elle va sûrement être là! »

Livre et DVD

Travailleurs acharnés, ceux qui espèrent se renouveler à chaque nouvel opus n'ont pas l'intention de s'asseoir sur leurs lauriers au cours des prochains mois. À la fin septembre, Simple Plan se rendra au Brésil, au Mexique, en Argentine, au Chili, au Pérou et au Guatemala, des endroits où sa popularité ne se dément pas.

L'Inde leur fait également de l'œil pour décembre mais, d'ici là, les cinq amis reviendront dans la Belle Province, à l'automne, pour lancer une biographie, qui paraîtra aux Éditions La Presse, juste à temps pour marquer le dixième anniversaire de la sortie de leur toute première œuvre, No Pads, No Helmets... Just Balls.

« On travaille là-dessus en ce moment, a précisé Chuck. On y trouvera des photos en coulisses, dans les avions, les autobus, partout. On a pris environ 50 000 photos depuis nos tout débuts, avant même d'être signé par une maison de disques. C'est un projet qui nous tient beaucoup à cœur. »

La conception d'un DVD live et le lancement de nouvelles pièces, « pour garder les fans intéressés et actifs avant le prochain album » figure aussi dans les plans du groupe. On ignore toutefois à quel moment cette cinquième galette de Simple Plan se retrouvera dans les bacs des disquaires.

« C'est toujours difficile à dire, mais ce sera peut-être l'an prochain, ou tôt en 2014 », a conclu Chuck Comeau.

Sur le web

Simple Plan « rocke » la place

Marie-Mai publie un mystérieux teaser et annonce une surprise

Simple Plan sera au Festival de montgolfières

Les « vacances » de Simple Plan

L'International de montgolfières: un festival qui fait «pop»