NOUVELLES

Paul McCartney demande aux filles de Pussy Riot de garder le moral

16/08/2012 11:43 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Paul McCartney a témoigné de sa sympathie à l'endroit du groupe punk russe qui risque de se retrouver derrière les barreaux pour s'être moqué du président Vladimir Poutine.

Dans une lettre publiée jeudi, l'ancien Beatle a écrit aux trois filles du groupe Pussy Riot de «rester fortes» et a exhorté les autorités à leur consentir le droit à la liberté d'expression.

Paul McCartney a signalé aux musiciennes que comme plusieurs défenseurs de la liberté d'expression, il ferait tout en son pouvoir pour les soutenir et pour défendre, du même coup, la liberté artistique.

Nadejda Tolokonnikova, 23 ans, Maria Alejina, 24 ans, et Ekaterina Samutsevich, 29 ans, sont sous les verrous depuis plus de cinq mois pour avoir chanté une «prière punk» contre Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

Accusées de hooliganisme, elles font face à une peine d'emprisonnement de sept ans.

L'affaire a divisé l'opinion publique russe. L'Église orthodoxe russe estime que les jeunes femmes méritent d'être poursuivies pour leur comportement «blasphématoire», mais des milliers de croyants ont signé une pétition demandant à l'Église de les pardonner.

D'autres artistes internationaux de premier plan comme Madonna et Björk ont demandé leur libération.

PLUS:pc