NOUVELLES

Nigeria: Shell ferme une station de pompage, fuite signalée

16/08/2012 10:53 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

La société pétrolière anglo-néerlandaise Shell a annoncé jeudi avoir fermé une station de pompage de pétrole dans le sud du Nigeria en raison d'une pompe tombée en panne, mais a démenti les informations selon lesquelles une grande quantité de pétrole s'était répandue dans la région.

La station située dans la région de Nembe Creek dans l'Etat de Bayelsa a été fermée mercredi, a indiqué Shell.

Elle a ajouté qu'"un peu de pétrole s'était échappé des conduits", précisant que la pompe avait été réparée.

Cependant, l'organisation écologiste nigériane Environmental Rights Action, qui a dépêché une équipe sur les lieux, affirme qu'une nappe importante de pétrole s'est constituée à la suite de cette fuite.

"C'est honteux que Shell s'abaisse à tenter de cacher ce que même un aveugle peut voir", a déclaré à l'AFP le chef de cette organisation.

La région pétrolifère du delta du Niger a été largement polluée par des décennies de pollution dues à plusieurs facteurs, dont les actes de sabotage commis par des voleurs de brut ou des activistes ou encore des accidents liés aux activités des compagnies et au défaut d'entretien des installations.

Les activistes affirment que les majors pétrolières, telles que Shell, le plus gros producteur du Nigeria, ne font pas assez pour prévenir les fuites.

Le Nigeria est le plus gros producteur de pétrole d'Afrique.

str-joa/mjs-az/lo/sba

PLUS:afp