NOUVELLES

Les mises en chantier ralentissent en juillet aux États-Unis

16/08/2012 11:48 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Les Américains ont ralenti légèrement le rythme des mises en chantier en juillet. Mais dans un signe positif pour de futures constructions, les demandes de permis de bâtir ont crû à leur plus haut niveau depuis août 2008.

Le département du Commerce a indiqué jeudi que la construction de logements individuels et d'appartements a glissé de 1,1 pour cent en juillet par rapport au mois précédent, à un taux annuel désaisonnalisé ajusté de 746 000. En juin, la cadence avait été la plus marquée depuis octobre 2008.

La faiblesse en juillet émane d'une chute de 6,5 pour cent dans la construction de maisons unifamiliales, qui représentent environ 70 pour cent du marché. Le secteur a plongé à un taux annuel de 502 000. Par comparaison, la construction d'appartements a crû de 12,4 pour cent, à un taux de 244 000 unités.

Malgré ce léger recul en juillet, l'immobilier demeure dans une voie ascendante, a soutenu Dan Greenhaus, stratégiste en chef de BTIG à New York. M. Greenhaus a souligné que la construction de maisons unifamiliales est en hausse de 17 pour cent par rapport à il y a un an.

En dépit des gains faits cette année, le rythme de construction et le nombre de permis de bâtir sont tout de même seulement à mi-chemin du taux de 1,5 million, considéré sain.

PLUS:pc