NOUVELLES

La cause de deux explosions dans des scieries liée à la sciure de bois

16/08/2012 10:29 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

VANCOUVER - À la suite de tests effectués dans un laboratoire américain, la WorksafeBC, l'équivalent en Colombie-Britannique de la Commission de la santé et de la sécurité au travail, a découvert que la sciure de bois vert peut être aussi inflammable que celle de pin rongé par la Dendroctone du pin ponderosa.

L'organisme poursuit son travail de façon à déterminer les causes des explosions meurtrières survenues plus tôt cette année dans deux scieries.

Ces résultats remettent en question les spéculations voulant que la sciure de bois en provenance de pièces de bois termité serait seule responsable de ces explosions.

Le analyses démontrent que la sciure en provenance de bois vert, soit des arbres fraîchement abattus, contient moins de 5 pour cent d'humidité. Dépendant du format de la particule de sciure, cette dernière peut être aussi explosive que celle en provenance du bois termité lorsqu'elle est activée par une source de chaleur.

Selon Jeff Dolan, directeur des enquêtes à la WorksafeBC, les résultats du laboratoires ne sont pas spécifiquement reliés aux explosions survenues dans des scieries de Burns Lake et Prince George. Mais il lance un avertissement aux scieries qui doivent demeurer vigilantes au sujet du danger de feu relié à la sciure de bois vert et à celle du bois rongé par des insectes.

Les explosions ont coûté la vie à quatre travailleurs dont deux en avril à Prince George et deux autres, trois mois plus tôt à Burns Lake.

PLUS:pc