NOUVELLES

France: cinq personnes arrêtées en lien avec les violences urbaines à Amiens

16/08/2012 03:03 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

AMIENS, France - Cinq personnes ont été arrêtées jeudi en lien avec les violences urbaines qui ont touché les quartiers nord d'Amiens, en France, au début de la semaine, ont annoncé les autorités.

Deux mineurs et trois adultes ont été placés en garde à vue. Ils sont âgés de 15 à 30 ans.

«Il y a eu des interpellations. Il y en aura sans doute d'autres», a déclaré le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

«Les forces de police et de gendarmerie resteront à Amiens tant que nous n'aurons pas la certitude du rétablissement complet, total et définitif de l'ordre», a-t-il précisé devant les journalistes. «Ces actes ne peuvent rester impunis. La justice doit être en mesure de poursuivre ceux qui se sont livrés à de tels actes.»

Selon les autorités, la nuit de mercredi à jeudi a été calme dans les quartiers nord d'Amiens. Cinq feux de poubelles et cinq incendies de voitures ont néanmoins été signalés dans l'ensemble de l'agglomération. Un important dispositif de sécurité comprenant 250 policiers a été mis en place dans la ville pour prévenir de nouvelles violences.

Les violences se sont déroulées de 21h et 4h du matin la nuit de lundi à mardi. Des dizaines de jeunes s'en sont pris aux forces de l'ordre venues sécuriser des secteurs où des heurts avaient déjà eu lieu le week-end précédent.

Seize policiers ont été blessés. Une école maternelle a été partiellement incendiée. Une salle de musculation, un bureau de police, un centre associatif et une dizaine de lampadaires ont été vandalisés.

PLUS:pc