NOUVELLES

Four Nations - L'Australie repart à l'assaut de la Nouvelle-Zélande

16/08/2012 11:22 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

L'équipe d'Australie, dix mois après sa défaite en Nouvelle-Zélande en demi-finale du Mondial, repart à l'assaut des All Blacks samedi (10h05 GMT) à Sydney lors de la 1re journée du Four Nations, compétition des ténors de l'hémisphère Sud incluant pour la première fois l'Argentine.

C'est le retour aux affaires ordinaires, samedi à Sydney. Les Wallabies et les All Blacks disputent, au stade Olympique, la première de leurs trois confrontations de 2012, avant la seconde manche samedi 25 août à l'Eden Park d'Auckland et un test-match programmé en octobre, après le Four Nations.

Pour les Wallabies, qui ont remporté l'an passé la dernière édition à trois concurrents avant l'arrivée des Pumas, tenter de contrer l'hégémonie des All Blacks est une vieille rengaine.

S'ils ont réussi à les battre l'an passé à Brisbane (25-20) et à s'adjuger un titre qui les fuyait depuis dix ans, les Australiens présentent un bilan largement négatif face à leur encombrant voisin, sacré champion du monde à domicile en octobre 2011, une semaine après les avoir battus en demi-finale.

La Bledisloe Cup, mise en jeu chaque année au meilleur des rencontres entre les deux nations, constitue le premier objectif des Wallabies, qui ont connu la défaite face à l'Ecosse en juin avant trois succès inégaux face au pays de Galles.

"L'Australie n'a pas remporté la Bledisloe Cup depuis plus de dix ans désormais. C'est en soi une motivation suffisante pour affronter la meilleure équipe du monde", a relevé l'ailier Adam Ashley-Cooper.

Loin de faire l'unanimité, l'entraîneur néo-zélandais des Wallabies Robbie Deans a jugé Quade Cooper trop court pour un retour au niveau international. La vedette d'origine néo-zélandaise n'a plus disputé de test-match depuis la demi-finale du Mondial et sa blessure à un genou. Le poste de demi d'ouverture revient à Berrick Barnes, plutôt convaincant dans ce rôle face aux Gallois.

En face, les All Blacks partent à la reconquête d'un titre qu'ils ont remporté à dix reprises en seize éditions. L'entraîneur Steve Hansen, qui a succédé à Graham Henry après le Mondial, dispute sa première compétition comme patron des All Blacks.

"Deux challenges nous attendent samedi. Le premier, c'est notre adversaire, que nous respectons clairement. Mais le second, tout aussi important, sera d'être encore meilleur que nous l'étions", a-t-il fixé comme feuille de route.

En l'absence de Conrad Smith, blessé à un oeil, Hansen a obtenu le retour temporaire du Japon de Sonny Bill Williams, associé au centre à Ma'a Nonu. Dan Carter, qui avait manqué le dernier test-match de juin face à l'Irlande, est de retour à l'ouverture.

Composition des équipes:

Australie: Beale - Ahsley-Cooper, Horne, A. Faingaa, Ioane - (o) Barnes, (m) Genia - Pocock (cap.), Higginbotham, Dennis - Sharpe, Timani - Kepu, Polota Nau, Robinson

Nouvelle-Zélande: Dagg - Jane, Nonu, S.B. Williams, Gear - (o) Carter, (m) A. Smith - McCaw (cap.), Read - Messam - Whitelock, Romano - O. Franks, Mealamu, Woodcock

Remplaçants:

Australie: Moore, Slipper, Simmons, Samo, Hooper, Phipps, Mitchell

Nouvelle-Zélande: Hore, B. Franks, Retallick, Vito, Weepu, Cruden, B. Smith

Arbitre: Alain Rolland (IRL)

str/mp/mtp/bpa/gv

PLUS:afp