NOUVELLES

Côte d'Ivoire: trois civils tués dans l'attaque près d'Abidjan (AFP)

16/08/2012 12:59 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

Trois civils ont été tués dans l'attaque menée dans la nuit de mercredi à jeudi par des inconnus contre les forces armées ivoiriennes à Dabou, près d'Abidjan, ont constaté des journalistes de l'AFP.

A la morgue de l'hôpital de Dabou (environ 50 km à l'ouest d'Abidjan), trois corps ont été déposés: celui d'un chauffeur de car tué par les assaillants qui ont dérobé son véhicule pour bloquer une route, selon l'armée, et ceux de deux employés d'une boulangerie, dont un collègue des victimes a confirmé l'identité.

Roulant à bord de deux véhicules 4x4, les inconnus armés "ont tiré sur nous", a déclaré à l'AFP cet autre employé de la boulangerie, Dieudonné Dabiré, 28 ans, hospitalisé pour des blessures à la gorge et au cou, et encore sous le choc.

Le chef des opérations des Forces républicaines (FRCI, armée) à Dabou, le commandant Ousmane Coulibaly, a par ailleurs confirmé la mort de deux membres du groupe armé constitué selon lui d'"une soixantaine de personnes", ainsi qu'"une dizaine d'arrestations". Il a affirmé que les FRCI n'ont déploré aucune perte dans leurs rangs.

L'attaque a visé le camp militaire, le commissariat de police, la gendarmerie et la prison, dont plusieurs dizaines de détenus se sont évadés après que les assaillants ont ouvert l'établissement.

ql-tmo/jms

PLUS:afp