NOUVELLES

Barrick Gold négocie avec une société chinoise au sujet d'African Barrick Gold

16/08/2012 01:58 EDT | Actualisé 16/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Barrick Gold a entrepris des négociations qui pourraient résulter en la vente de sa participation majoritaire dans la société essaimée African Barrick Gold au plus important producteur d'or de Chine.

Les discussions entre China National Gold Group et Barrick Gold, le producteur d'or numéro un au monde, n'en sont qu'à leur phase initiale, et rien ne garantit qu'elles se traduiront par la vente d'une partie ou de la totalité de la participation de 73,9 pour cent de Barrick, a indiqué la société torontoise dans un communiqué de presse publié jeudi.

Néanmoins, la nouvelle de ces entretiens a fait grimper les actions d'African Barrick Gold de près de neuf pour cent, à 4,28 livres (environ 6,60 $), à la Bourse de Londres, jeudi après-midi.

À la Bourse de Toronto, jeudi après-midi, le titre de Barrick Gold (TSX:ABX) valait quant à lui 35,53 $, en hausse de 1,27 $, soit un peu moins de quatre pour cent par rapport à son précédent cours de clôture.

African Barrick Gold est le plus important producteur d'or de Tanzanie et l'un des cinq plus importants en Afrique. Ses coûts de production ont cependant été plus élevés que prévu, ces derniers temps, a affirmé Barrick Gold au moment de rendre publics les résultats financiers de son deuxième trimestre, le mois dernier.

ABG a été formé lorsque Barrick Gold a décidé d'essaimer ses activités africaines dans une compagnie distincte. Ses actions ont commencé à être transigées à la Bourse de Toronto en mars 2010.

PLUS:pc