NOUVELLES

Wall Street finit sans direction une séance indécise, riche en indicateurs

15/08/2012 04:29 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

Wall Street a fini sans direction une séance indécise mercredi, les courtiers hésitant entre une salve d'indicateurs économiques relativement encourageants et des publications trimestrielles en demi-teinte: le Dow Jones a perdu 0,06% mais le Nasdaq a pris 0,46%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones Industrial Average a reculé de 7,36 points à 13.164,78 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 13,95 points à 3.030,93 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a avancé de 0,11% (+1,60 point) à 1.405,53 points.

Les indices, en légère baisse à l'ouverture, ont ensuite oscillé autour de l'équilibre, échouant à prendre une direction claire, malgré l'afflux de statistiques économiques et de résultats d'entreprises.

Les investisseurs ont salué la hausse de la production industrielle des Etats-Unis en juillet pour le quatrième mois consécutif, selon des chiffres publiés mercredi par la banque centrale américaine (Fed).

En outre, un indice sur le moral des constructeurs dans le marché immobilier (NAHB) pour le mois d'août "est meilleur que prévu", selon Briefing.com, s'établissant à 37 ce mois-ci contre 35 attendu.

En revanche, l'indice d'activité manufacturière dans l'Etat de New York, dit "Empire", est tombé de +7,4% en juillet à -5,9% pour le mois d'août, "ce qui est inférieur à nos prévisions et au consensus des analystes", ont relevé des spécialistes chez Barclays Capital.

Les prix à la consommation sont quant à eux restés stables en juillet par rapport à juin, en dépit d'une nouvelle baisse des coûts de l'énergie, a annoncé mercredi le département du Travail.

Selon Michael James, de Wedbush Securities, la hausse inattendue des ventes de détails aux Etats-Unis en juillet, annoncée mardi, continuait de favoriser l'optimisme des courtiers, avides de tout signe indiquant une tendance à la reprise de la consommation américaine, qui constitue l'un des moteurs essentiels de sa croissance économique.

Le marché obligataire a nettement baissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 1,805% contre 1,726% mardi et celui à 30 ans, à 2,914% contre 2,825%.

ppa/jum/bdx

PLUS:afp