NOUVELLES

USA: une juge demande à Samsung et Apple de "faire la paix" sur les brevets

15/08/2012 04:33 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

Une juge américaine a demandé mercredi aux dirigeants de Samsung et d'Apple, qui s'affrontent dans un grand procès pour violations de brevets, à négocier entre eux et "faire la paix", estimant qu'ils avaient fait passer leur message.

La juge Lucy Koh, qui préside le procès se tenant à San Jose an Californie (ouest), a demandé au patron d'Apple Tim Cook et à celui de Samsung Kwon Oh-Hyun de se contacter pour tenter de trouver un accord avant que l'affaire ne soit laissée aux mains des jurés, probablement en fin de semaine prochaine.

"Il y a des risques pour les deux parties. Je pense que ça vaut la peine qu'elles se donnent une dernière chance", a-t-elle argumenté.

"Si ce que vous vouliez, c'est attirer l'attention sur le fait qu'il y a de la propriété intellectuelle dans ces appareils, le message est passé", a-t-elle estimé. "Il est temps de faire la paix".

La justice avait déjà imposé en mai deux jours de négociations entre M. Cook et le patron de Samsung à l'époque, Choi Gee-Sung. Faute de résultats, le procès pour violation de brevets, le plus grand intenté aux Etats-Unis depuis des décennies, avait débuté le 30 juin.

Apple réclame plus de 2,5 milliards de dollars à son concurrent sud-coréen, qu'il accuse d'avoir copié délibérément son iPhone et sa tablette iPad. De son côté, Samsung accuse la compagnie américaine de violer certains de ses propres brevets.

S'il perd, Samsung pourrait se voir interdire de commercialiser ses produits aux Etats-Unis.

gc-soe/ved/lor

PLUS:afp