NOUVELLES

Un voleur a dévalisé la demeure du co-fondateur d'Apple Steve Jobs

15/08/2012 09:29 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

PALO ALTO, États-Unis - Le voleur qui s'est introduit dans la maison de Steve Jobs s'est emparé du portefeuille du co-fondateur d'Apple, en plus de divers gadgets de la compagnie de Cupertino et de bijoux, selon un rapport de police diffusé mardi.

Les détails du larcin commis le 17 juillet, ainsi que la présumée confession du suspect, ont été rapportés mardi par le San Jose Mercury News.

Le suspect en question, Kariem McFarlin, âgé de 35 ans, aurait ciblé la maison inoccupée de Palo Alto parce qu'elle était en rénovation, ont indiqué les autorités. Selon le rapport de police, l'homme a sauté une clôture et pénétré dans la maison pour se rendre compte qu'il s'agissait de la demeure du défunt pdg d'Apple.

Lors du vol qui aura duré 15 heures, le suspect se serait emparé de téléphones iPhone, de tablettes iPad, de baladeurs numériques iPod, d'ordinateurs Macintosh, de champagne Cristal et de bijoux de chez Tiffany pour une valeur de 60 000 $. Parmi les autres objets dérobés, on compte des écouteurs, un malaxeur et une machine à boissons gazeuses.

M. McFarlin a vendu quelques bijoux à un détaillant de Pennsylvanie et a donné les tablettes iPad à l'une de ses filles et a un ami, toujours selon le rapport de police.

Le suspect a été arrêté chez lui plus tôt ce mois-ci après que des enquêteurs d'Apple l'aient identifié à la suite de sa connexion à Internet sur les appareils volés avec son compte de la boutique iTunes, a précisé la police. M. McFarlin a admis qu'il s'était introduit dans d'autres résidences et a également écrit une lettre d'excuses à la veuve de M. Jobs.

L'homme est toujours en prison sous le coup d'un cautionnement de 500 000 $, et devrait passer en cour lundi. Il est passible de huit ans de prison s'il est reconnu coupable. Son avocat commis d'office n'a pas répondu à un message téléphonique réclamant des commentaires.

PLUS:pc