NOUVELLES

Un journal algérien dénonce le harcèlement policier contre un reporter

15/08/2012 05:27 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

Un journaliste algérien du quotidien francophone El Watan, connu pour ses investigations sur des affaires de corruption, est victime "de harcèlement de la part d'éléments des services de sécurité" en civil, a dénoncé le journal dans son édition de mercredi.

"Zouheir Aït Mouhoub subit depuis quelque temps un harcèlement de la part d'éléments des services de sécurité en civil qui le prennent en filature, le guettent devant son domicile, l'abordent publiquement avec des propos désobligeants ou sur un ton menaçant", affirme le journal.

Ce reporter de l'édition du week-end d'El Watan, qui dit avoir déjà déménagé deux fois pour fuir ce harcèlement, avait fait l'objet le 31 juillet d'une "interpellation musclée, accompagnée de menaces" par "quatre policiers", selon El Watan.

En février, deux hommes s'identifiant comme des agents du renseignement s'étaient déjà présentés au domicile du journaliste pour lui demander de révéler la source d'un article, ce que le journaliste dit avoir refusé, rapporte le journal.

Zouheir Aït Mouhoub "est un journaliste d'investigation qui a traité des sujets sensibles" concernant notamment les réseaux mafieux, selon le journal qui demande que cesse le harcèlement contre son journaliste.

amb/sb/sbh

PLUS:afp