NOUVELLES

Pour l'Iran, l'aide américaine après le séisme n'était pas "de bonne foi"

15/08/2012 09:48 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

L'Iran a annoncé mercredi avoir refusé une aide humanitaire américaine pour les survivants du double séisme de samedi parce qu'elle n'avait pas été proposée "de bonne foi", selon les termes de Hassan Ghadami, responsable de la gestion de crise au ministère de l'Intérieur.

"Nous ne croyons pas que les Etats-Unis ont offert cette aide de bonne foi", a déclaré M. Ghadami, évoquant les sanctions occidentales qui ont provoqué selon lui une crise d'approvisionnement de médicaments, a rapporté l'agence Isna.

"Faites-nous une faveur et levez les sanctions", a-t-il insisté, en référence aux sanctions économiques liées au programme nucléaire controversé de Téhéran.

Au lendemain du double séisme qui a fait 306 morts et plus de 3.000 blessés samedi dans le nord-ouest de l'Iran selon un bilan officiel, Washington avait proposé son soutien à Téhéran. Lundi, le département d'Etat avait précisé que toute aide éventuelle n'était pas concernée par les sanctions.

Outre la proposition américaine, le Croissant Rouge iranien a annoncé avoir rejeté l'aide proposée par l'Allemagne, Taïwan et la Russie, mais les médias locaux ont annoncé l'arrivée de matériel du Qatar, du Pakistan, de Suisse et d'Azerbaïdjan.

Les Etats-Unis et l'Iran n'entretiennent pas de relations diplomatiques et les tensions entre les deux pays, vives depuis des décennies, portent désormais principalement sur le programme nucléaire iranien, que les Occidentaux soupçonnent, malgré les démentis de Téhéran, de dissimuler un volet militaire.

mod/rmb/fc/cnp

PLUS:afp