NOUVELLES

Pour la fédé de badminton, le scandale olympique est un «accident de parcours»

15/08/2012 12:43 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Le président de la Fédération internationale de badminton (BWF) a déclaré que le scandale des Jeux olympiques — huit joueuses disqualifiées pour ne pas avoir donné leur plein rendement sur les courts londoniens — n'était qu'un accident de parcours qui ne devrait pas laisser de trace à long terme.

Quatre équipes de double ont été disqualifiées après avoir tenté délibérément de perdre des matchs de la phase de groupes afin de s'assurer un passage plus facile vers la finale.

Thomas Lund, le président de la BWF, a déclaré par communiqué, mercredi, que le «comité de discipline a envoyé un message clair indiquant qu'il s'agissait d'une situation inacceptable et que cela ne représentait pas ce qu'est notre sport».

Il a ajouté que les gens «retiendront sûrement cet accident de parcours, mais il y a bien plus d'éléments positifs à retenir de cet incident».

PLUS:pc