Huffpost Canada Quebec

Le PLQ lance sa réponse à Liberaux.net

Publication: Mis à jour:
JEAN CHAREST QUEBEC ELECTION 2012
Jean Charest | Getty

Le Parti libéral du Québec (PLQ) vient de lancer sa réponse au site web Liberaux.net, très populaire sur les réseaux sociaux.

Créé par Geneviève Tardy (@Lobstineuse sur Twitter), le site Liberaux.net affirme présenter «plus de 90 aberrations, scandales, tromperies et mensonges» liés au gouvernement libéral.

On y trouve notamment des rubriques nommées «Le vol du siècle: Anticosti et Gaspésie» et «Propagande antimouvement étudiant».

Afin de répondre aux accusations du site, le PLQ vient de mettre en ligne son propre site Web nommé PourLaVérité.net.

Dans un courriel envoyé aux médias mercredi, le directeur des communications Michel Rochette affirme que le site Liberaux.net est une «opération de salissage» et «un vaste travail de désinformation». «Malheureusement, par ses faussetés, liberaux.net se consacre précisément à la création de cynisme, écrit Michel Rochette. Il fallait dénoncer et corriger son contenu, d'autant plus qu'il a été largement diffusé sur les réseaux sociaux.

Le directeur des communications du PLQ affirme que des militants libéraux, dont des membres de l'équipe des communications et de recherche du PLQ, sont à l'origine du site web PourLaVérité.net.

Geneviève Tardy a lancé le site Liberaux.net dans le cadre du conflit étudiant en avril dernier. Lors du lancement de la campagne électorale, le Directeur général des élections du Québec a d'abord demandé à ce que le site soit retiré, jugeant qu'il enfreignait la loi sur les dépenses électorales. Le DGE s'est ravisé 24 heures plus tard, affirmant qu'il s'agissait plutôt d'un média citoyen.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Jean Charest en campagne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Quebec takes election buzz online in search of viral hits

Le Directeur général des élections renonce à fermer liberaux.net