NOUVELLES

Les forces syriennes responsables de crimes contre l'humanité, selon une commission d'enquête de l'ONU

15/08/2012 11:04 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT
Getty Images
Passengers try to pass as the main road leading to Beirut's International Airport is blocked on August 6, 2012, as protesters demand the release of 11 Shiite Muslim Lebanese snatched in May in the northern Syrian city of Aleppo as they returned from a pilgrimage in Iran. AFP PHOTO/ ANWAR AMRO (Photo credit should read ANWAR AMRO/AFP/GettyImages)

Les forces gouvernementales syriennes et leur milice des Chabbiha ont commis des crimes contre l'humanité, souligne un nouveau rapport de la Commission d'enquête de l'ONU, accusant également l'opposition armée de crimes de guerre mais à moindre échelle.

Dans ce rapport de 102 pages diffusé mercredi à Genève, la Commission parle de "crimes contre l'humanité de meurtre et torture, crimes de guerre et violations flagrantes des droits de l'homme et des lois humanitaires" de la part des forces gouvernementales et des Chabbiha.

La Commission d'enquête indépendante mandatée par le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU dénonce des "meurtres illégaux, des attaques indiscriminées contre les populations civiles et des actes de violence sexuelle".

"Ces violations ont été commises dans le cadre la politique de l'Etat ce qui indique l'implication des plus hauts niveaux des forces armées et de sécurité et du gouvernement", ajoute le rapport.

"Des crimes de guerre, incluant des meurtres, des assassinats extra judiciaires et des tortures ont été commis par les groupes armés anti-gouvernement. Toutefois ces violations et abus n'étaient pas de la même gravité, fréquence et échelle que ceux commis par les forces gouvernementales et les Chabbiha", poursuit le document qui sera examiné par le Conseil en septembre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Violences en Syrie: photos de journalistes citoyens