NOUVELLES

Obésité: la Coalition Poids veut des engagements clairs des partis politiques

15/08/2012 10:28 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Pour alléger le système de santé, mieux vaut prévenir plutôt que guérir, soutient la Coalition Poids, qui entame mercredi une tournée québécoise pour interpeller les partis politiques afin qu'ils s'engagent à promouvoir de saines habitudes de vie.

Pour améliorer les soins de santé et réduire les listes d'attente dans les institutions de santé, la meilleure solution consiste à prévenir l'obésité et, par ricochet, à se prémunir contre les maladies chroniques, estime la directrice de la Coalition Poids, Suzie Pellerin.

Elle ajoute que de nombreuses municipalités ont pris un «virage santé», mais qu'elles ont besoin de l'appui des gouvernements par le biais d'investissements ou de programmes de promotion des transports actifs comme la marche et le vélo.

Le plan d'action gouvernemental de promotion des saines habitudes de vie et de prévention des problèmes reliés au poids, «Investir pour l'avenir», vient à échéance cette année, et la Coalition Poids souhaite que chacun des partis s'engage à renouveler et à bonifier les mesures qui y sont mises de l'avant.

La Coalition continue notamment sa croisade pour réduire la disponibilité des boissons sucrées ainsi que leur attrait, surtout dans les lieux fréquentés par les jeunes.

Elle exhorte donc le prochain gouvernement à instaurer une redevance sur la vente des boissons sucrées et à utiliser les sommes recueillies pour améliorer l'accès aux aliments sains dans les écoles du Québec.

Mme Pellerin rappelle que la consommation de boissons sucrées est directement liée au surpoids.

En avril dernier, elle avait demandé aux gouvernements provincial et fédéral d'interdire la vente de boissons sucrées dans les édifices relevant de leur compétence, surtout ceux qui sont fréquentés par des jeunes. Elle avait indiqué ne pas aimer voir les pharmacies vendre ces boissons sucrées.

À l'heure actuelle, ces boissons ne se retrouvent plus dans les écoles primaires et secondaires, à moins que ces institutions soient privées, en quel cas elles représentent une source de revenus, avait alors rapporté Mme Pellerin.

Après un arrêt à Saguenay, la tournée de la Coalition Poids passera par Trois-Rivières, Sherbrooke, Montréal et Québec, entre autres.

PLUS:pc