NOUVELLES

Match amical: l'Angleterre bis prend sa revanche sur l'Italie

15/08/2012 05:05 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

L'Angleterre s'est imposée aux dépens de l'Italie (2-1), mercredi à Berne, au terme d'un match amical qui a permis aux Anglais de prendre un peu leur revanche sur les Italiens qui les avaient éliminés en quart de finale de l'Euro-2012 aux tirs au but.

Mais cette rencontre a surtout servi aux deux sélectionneurs à tester leurs réserves avant le début des qualifications pour le Mondial-2014.

Ainsi, Cesare Prandelli, pour la Squadra Azzura avec huit nouveaux dont les attaquants Stephan El Shaarawy et Mattia Destro, comme Roy Hodgson pour l'équipe aux Trois lions avec notamment dans les buts Jack Butland, 19 ans, le plus jeune gardien en sélection depuis 124 ans, ont aligné des formations expérimentales.

Au coup d'envoi, trois Italiens, Ignazio Abate, Daniele De Rossi et Federico Balzaretti, et un Anglais, Ashley Young, étaient les seuls à avoir été titulaires lors du quart de finale de l'Euro.

Les vice-champions d'Europe, notamment privés des joueurs de la Juventus et de Naples, tout juste rentrés de Pékin où ils ont disputé la Super-coupe d'Italie, ont ouvert la marque par De Rossi.

Le milieu de la Roma reprenait victorieusement de la tête un corner joué de la droite et obtenu par Alessandro Diamanti (15) qui venait de pousser Butland à une difficile parade.

Dominée en début de partie, l'Angleterre a logiquement égalisé à la 27e minute par Phil Jagielka qui reprenait d'une tête plongeante un corner joué de la droite par Franck Lampard, grand absent de l'Euro pour une blessure à une cuisse et très présent mercredi sur la pelouse de Berne avant de céder sa place à la 68e minute à Jack Livermore de Tottenham.

Lampard a également contraint le gardien Salvatore Sirigu à un arrêt difficile sur un bon tir (32) avant d'envoyer le ballon de peu au-dessus sur coup franc juste avant la mi-temps (41).

A ce moment de la partie, la maîtrise était anglaise, l'Italie ne procédait plus que sur contres et seul Destro, assez dynamique en attaque, servi en profondeur par Alberto Aquilani a été dangereux, sur un tir passant de peu au dessus (23).

En seconde période, les deux sélectionneurs ont procédé chacun à six changements et le jeu s'est rééquilibré.

Et si l'Italie, avec le Parisien Marco Veratti, entré en cours de jeu comme prévu, aurait pu marquer sans une parade du gardien John Ruddy (79), les Anglais ont pris l'avantage dans la foulée à la suite d'un contre, sur un beau tir de Jermaine Defoe trouvant la lucarne (80).

Peu avant, le défenseur Federico Peluso avait manqué de marquer contre son camp sans que Joleon Lescott ne puisse reprendre (73).

Le 7 septembre pour le début des éliminatoires, l'Angleterre jouera à Chisinau contre la Moldavie alors que l'Italie se rendra à Sofia affronter la Bulgarie en retrouvant probablement la plupart de leurs titulaires présents à l'Euro.

fjt/dif

PLUS:afp